Événement 12 - 8/9 janvier 2011 - Walt Disney World Goofy's Race and a Half Challenge - 63.3 km - 8:09:02 (7:44 min/km)

8 janvier 2011 - Walt Disney World Donald Duck's Half-Marathon - 21.1 km - 2:51:03 (8:06 min/km)
9 janvier 2011 - Walt Disney World Mickey Mouse Marathon - 42.2 km - 5:17:59 (7:32 min/km)

Une fin de semaine de 63.3 km... sommes-nous tombés sur la tête? C'est pourtant le défi qu'on se lance en s'inscrivant au Goofy challenge de Walt Disney World, Ani, Richard, Cinzia, Caroline et moi-même. J'ai peu de temps d'entraînement suite à mes aventures avec mon genou, je m'entraîne une à deux fois par semaine seulement et jamais deux distances de suite (bien qu'à Disney World c'est ce que nous devrons faire!). En décembre je fais deux courses au-dessus de 30 km, incluant une particulièrement intense (33 km) avec Richard pendant laquelle nous faisons un aller-retour sur le Mont-Royal... ouf toute une séance! Surtout que Disney World n'aura pas vraiment de côtes prononcées! Ça s'annonce tout de même assez bien, malgré que je suis vraiment paresseux dans le temps des fêtes... c'est toujours difficile de s'entraîner dans ce temps-là, surtout avec l'abus de nourriture qui n'est pas toujours idéale pour un coureur! Je suis normalement autour de 190 lbs lorsque je cours un marathon, en ce moment c'est 210 lbs!

Nous nous envolons pour la Floride le vendredi 7 janvier, la température est de toute évidence bien plus agréable qu'au Québec mais il ne fait quand même pas si chaud que ça. Nous rejoignons Ani et Richard qui se sont rendus une journée plus tôt pour faire la "course" de 5 km du vendredi (c'est finalement davantage une marche qu'une course!).

Nous nous rendons à l'expo marathon sur le site de Disney... wow, je ne pensais pas que Disney World était si grand que ça! C'est énorme! Ils vendent toutes sortes de trucs à l'expo marathon, on prend quelques petits souvenirs et on ramasse nos affaires pour le marathon. Nous obtenons 3 t-shirt techniques (manches longues) en faisant le Goofy Challenge, ça remplit une garde-robe faire de la course! Souper de pâtes chez Olive Garden en soirée avec la waitress qui nous souhaite de gagner le marathon puisque nous venons de si loin pour le faire (...), et au lit assez tôt!

La course commence à 5h du matin, il faut être sur le site une heure à l'avance. Nous avons choisi un hôtel à Orlando (à l'extérieur de Disney World) afin de sauver un peu de sous, nous devons donc nous lever encore plus tôt et nous sommes avertis qu'il y aura beaucoup de trafic le matin de l'événement. Résultat? On doit se lever à 2h du mat!

On se rend sur le site très tôt, on reste dans l'auto dans l'immense stationnement un bon bout de temps... il fait froid dehors, autour de 6°C. On frissonne sur le site en essayant de ne pas se perdre, Cinzia essayera de trouver Caroline en vain; nous sommes environ 22,000 participants au demi-marathon (incluant environ 4,600 participants pour le Goofy challenge), pas facile de se retrouver là-dedans! Nous sommes tous bien excités de commencer cet événement, il y a beaucoup à voir et nous avons hâtes de nous réchauffer un peu!

Il y a plusieurs "corrals" pour séparer les coureurs selon leur vitesse, Ani, Richard et moi-même décidons de courir le demi-marathon ensemble. La stratégie: y aller bien lentement, profiter du parcours et arriver le lendemain en pleine forme. Il y a un speech en début de course, on apprend qu'il y a un marathon en simultané en Afghanistan et que certaines femmes vont courir en même temps que leur époux/chum là-bas.

Puis finalement, le départ du premier corral est donné... avec des feux d'artifices! À Disney, pas de demi-mesure! Pour chaque départ subséquent il y aura des feux d'artifices, ainsi que de grandes colonnes de feu sortant de la ligne de départ. Je dois admettre que je suis impressionné à quel point ils réussissent à éviter un embouteillage de coureurs avec autant de participants, les corrals séparés sont vraiment efficaces et c'est bien organisé! Puis ce sera notre tour de partir, lorsqu'on passe en dessus de la ligne de départ le feu nous réchauffe un peu et ça fait du bien!

Nous avons apporté un élément essentiel pour Disney World et pour s'assurer qu'on ne soit pas tenter d'aller trop vite: une caméra! En fait deux caméras car Richard a aussi apporté la sienne! Nous allons donc prendre des photos un peu partout sur le parcours car nous nous rendrons compte qu'à Disney World, il y en a du divertissement et des choses à voir!

On voit tout d'abord un gros ballon gonflable de Epcot, ainsi que des images de Disney à tous les marqueurs de mile. Nous optons d'ailleurs pour la stratégie de course suivante: à tous les marqueurs de mile, nous prenons une minute de marche. C'est d'ailleurs la première fois que je participe à un marathon américain, je suis davantage habitué à lire des kilomètres... mais bien honnêtement je préfère les miles, car il y en a moins! Très régulièrement il y a du divertissement le long du parcours, de la musique, des orchestres, on peut voir plusieurs personnages de Disney et nous ferons même parfois la file pour prendre des photos avec eux!

Mon moment favoris: quand nous entrons dans notre premier parc d'attractions, Magic Kingdom! C'est vraiment magique! Il y a tellement à voir, nous sommes toujours arrêtés à prendre des photos, nous regardons partout et nous oublions presque que nous sommes en train de courir! Nous apercevons ensuite le château de Cendrillon, par lequel nous passons.

Je ne pourrais décrire tout ce qu'il y a à voir, il y en a juste trop! Nous avons un fun fou à regarder et prendre des photos un peu partout. Mes neveux et nièces seront d'ailleurs jaloux des photos prises avec Buzz Lightyear! De tous les événements que j'ai faits, Disney World remporte la palme du marathon le plus amusant. Peut-être est-ce en partie dû au fait que nous prenons bien notre temps lors de cet événement pour savourer chaque instant de la course.

Nous terminons le demi-marathon en 2h51, wow je n'ai jamais couru un événement aussi lentement! Nous sommes bien fiers de nous-mêmes, nous avons gardé de l'énergie pour le lendemain. Pour Cinzia le défi est beaucoup plus grand: elle doit maintenir un rythme moyen de 10 min/km pendant toute la fin de semaine, sinon elle risque la disqualification. Ça donne 3h30 pour le demi-marathon, ce qui est très rapide pour de la marche! Mais elle finira sous la barre des 3h30 en pleine forme également. Nous aurons un peu de difficulté à se retrouver dans la foule et ferons de meilleurs plans de rencontre pour le lendemain! Fait cocace: dans le lunch qui nous a été servi à la fin du demi-marathon, il y avait des oranges de Californie! En Floride on importe des oranges... bizarre!

Le samedi pendant la journée, il faut prendre ça relaxe pour ne pas trop s'épuisé! On joue au mini-putt, on joue aux Tri-Ominos et on se couche tôt... il faut encore se lever à 2h du mat le lendemain matin après tout! Pendant la soirée on est d'ailleurs tous un peu inquiet car nos jambes sont un peu raquées; nous avons couru et marché un demi-marathon après tout! On se demande dans quelle aventure on a bien pu se lancer...

Dimanche matin, scénario similaire à la veille... mais cette fois-ci Cinzia réussi à retrouver Caroline avec qui elle pourra marcher. Par miracle nos jambes se sentent très bien, tout le monde est en forme et on est quand même confiant pour le marathon. Bring it on Goofy!!

Tout est très similaire à la veille pour le site et la ligne de départ, sauf qu'il y a un peu moins de participants: environ 13,500 (quand même une belle foule!). On ré-entend certains speechs de façon tout à fait identique, et la première partie du parcours passera plus ou moins par les mêmes places que la veille. Le feeling est donc beaucoup moins magique cette fois-ci, mais c'est tout de même extraordinaire comme marathon. Nous visiterons d'ailleurs deux nouveaux parcs d'attractions dans la deuxième moitié du parcours, et nous verrons encore bien davantage de personnages de Disney. Bref, ce n'est pas fini les photos!

Bien entendu, le demi-marathon de la veille se fait quand même un peu ressentir sur nos corps. Je sens un peu mon genou gauche par endroit, Richard a parfois un peu mal à un pied, Ani ne se sent également pas à 100%. Un marathon ça ne peut pas être si facile après tout, sinon ça ne serait pas un marathon! Et c'est encore davantage vrai avec 63.3 km de course à faire dans la même fin de semaine!

Nous nous rendons ensemble à la moitié du parcours, 13.1 miles, en un temps très similaire à celui de la veille. Wow, nous avons maintenant parcouru une distance de marathon pendant la fin de semaine, et il nous reste un demi-marathon à faire! C'est à ce moment que je dis au revoir à mes amis Ani et Richard pour le reste de la course, de leur côté ils préfèrent continuer assez lentement et possiblement alterner entre marche et course à chaque mile. Je continue donc le reste du parcours seul, un peu plus rapidement (pas tant que ça quand même!).

Il est bien intéressant de voir les autres parcs d'attractions, bien que mon préféré restera Magic Kingdom. Ce qui est difficile après un bout de temps dans un marathon, c'est de se distraire et de ne pas penser à ses bobos. Disney est très efficace pour ça avec tout son divertissement! Même qu'à un certain moment il y avait plein de pancartes avec des faits divers et des jokes.

Certains des derniers kilomètres furent assez difficiles, mais je persévère et termine le marathon en 5:17:59. Wow, quelle aventure ce fut! Ani, Richard, Cinzia et Caroline me rejoignent un peu plus tard, ça a bien été pour tout le monde... mais ce n'était pas si facile que ça! J'ai d'ailleurs prit des vidéos souvenir pendant la course, dans lesquels je semble laisser croire que l'expérience ne fut pas si difficile... mais bon c'est que j'aime bien focuser sur le positif!

Les médailles sont énormes et vraiment très belles, on est un peu tenté de s'inscrire pour le demi-marathon à Disney Land au mois de septembre pour collectionner l'autre médaille, ainsi que la "Coast to coast medal" qui est donné aux gens ayant fait Disney World et Disney Land pendant la même année.

On se récompense en mangeant du homard le soir de l'événement (miam!), et on est tous un peu triste de ne pas pouvoir rester le lundi pour le "Marathon Monday", journée pendant laquelle tous les marathoniens ont accès à un parc d'attractions gratuitement! Mais nous avons une récompense bien plus grande à la place, car nous sommes alors en route vers Fort Lauderdale pour partir en croisière dans les Caraïbes!

Retour au blogue

Photos facebook
Vidéo facebook

Avant le départ Feux d'artifices
Château Buzz Lightyear
Parcours Pirates
Arbre Everest
Ligne d'arrivée Victoire