Événement 34 - 17 février 2013 - Demi-marathon Hypothermique de Montréal - 21.1 km - 1:59:03 (5:39 min/km)

Les paysages d'hiver sont vraiment magnifiques. Une belle randonnée en raquettes (ou en ski de fonds) lors d'une douce journée d'hiver, c'est tout simplement magique. La course en hiver fait peur à bien des gens, mais non il ne fait pas froid quand on court, il n'est pas difficile de respirer, et j'y suis bien habitué puisque ça fait déjà quelques années que j'en fais. Pourtant, la motivation reste très difficile à trouver!

Retour en arrière. Après le demi-marathon des couleurs de Bécancour le 7 octobre 2012, j'ai fait une dernière course avec des amis vers Oka (~15.5 km), pendant laquelle mon genou gauche faisait encore des siennes. J'ai souvent entendu des histoires de coureur indiquant qu'une pause était nécessaire pour régler une blessure et pour recommencer plus fort par la suite... je me suis rendu compte que j'avais besoin de ça, car même sans faire d'activité j'avais des douleurs. De plus, mon objectif 2013 étant de faire un triathlon, pourquoi ne pas me mettre à la natation et au vélo par la même occasion?

Je donc décide d'en terminer avec la course pour le reste de l'année. Décision difficile, car on n'arrête pas une passion si facilement... mais je tiens le coup. J'achète (enfin!) un vélo de route en novembre, mais l'utiliser devra attendre 2013 avec l'automne qui est bien entamée; en attendant je me contente d'un vélo stationnaire au gym. Je regarde des vidéos sur youtube pour apprendre à nager et éventuellement je prends quelques cours, et je pratique à la piscine.

Le plan de match tient (à peu près) jusqu'à la fin de l'année, niveau vélo je me tanne rapidement d'en faire à l'intérieur et je dois admettre que je manque de disciple dans mes entraînements. Tout ça combiné avec le temps des fêtes, j'aurai pris quelques livres en trop. À la fin décembre un collègue de Cinzia, Ron, un ironman (multiple) avec qui je garde contact de temps en temps, me parle du demi-marathon hypothermique de Montréal qui s'en venait sous peu, en février. Normalement j'évite de faire des courses déjà faites, mais je veux courir avec lui et j'étais quelque peu déçu des températures douces que j'avais eu lorsque j'avais fait cet événement deux ans auparavant (c'était davantage printanier que hypothermique!), alors je décide de le refaire.

Le 27 décembre, après deux mois et demi sans courir, je décide donc de m'y remettre. Je n'avais aucune idée de ma forme physique du moment, surtout après le temps des fêtes et 15 livres en plus. Il y a eu une grosse tempête de neige ce jour-là (autour de 45 cm), j'avais donc en tête de recommencer plus doucement en commençant avec tapis roulant au gym... mais après avoir lu certains statuts facebook d'amis coureurs qui allaient affronter la tempête, je me suis remis en place... et hop dehors! Wow, quelle sensation ce fut de courir à nouveau, étrange et familier en même temps... j'exagérerais si je me comparais à un oiseau en cage qui peut finalement sortir, mais c'était quelque chose du genre! Ce ne fut qu'une petite sortie d'environ une vingtaine de minutes, pendant laquelle je devais sautiller davantage que courir tellement il y avait de la neige (et quelles rafales de vents avec ça!)... mais c'était un bon début. Ma course suivante fut de 10 km, trois courses plus tard je faisais un grand saut à 20 km (le 13 janvier)... j'étais de retour!!

1 2

Bon, c'est bien beau tout ça, mais honnêtement j'ai eu tendance à courir une seule fois (parfois deux) par semaine. J'ai beau aimé courir, j'ai trop tendance à me dire le matin « je suis trop fatigué, ce soir! », pour terminer ça en soirée avec « il fait déjà noir et il est tard, demain! » ... j'ai été très indiscipliné, le fait qu'il faut s'habiller et se préparer davantage l'hiver me démotivait quelque peu, mais au travers tout ça je continuais la natation, les cours d'italien (c'est pas du sport, mais ça gruge pas mal de temps!), et l'achat d'une maison demandait aussi plusieurs rendez-vous. De plus (probablement la principale raison) mon problème de genou s'était beaucoup amélioré, mais il n'était pas terminé... j'aurais probablement eu besoin d'une pause encore plus longue, mais je voulais m'y remettre.

Bref, la fin de semaine du demi-marathon hypothermique, j'étais toute de même confiant de pouvoir compléter la distance... mais probablement très lentement, et ça serait assez demandant. Surtout que la veille j'avais été à un entraînement TRX pour soutenir un ami dans sa levée de fonds... j'étais donc quelque peu raqué en partant! Malheureusement, Ron a eu la mauvaise chance que j'avais eue lors du marathon Winterman 2012... il a attrapé une mauvaise grippe juste avant l'événement. Il pensait tout de même venir, du moins jusqu'à 1:30 am le matin de l'événement, où il ne pouvait pas dormir et toussait comme un bon : il a du se rendre à l'évidence que ça ne serait pas une bonne idée de venir (il a été plus intelligent que moi qui, lors du fameux Winterman l'année dernière, avais couru avec une grippe et avais dû abandonner la course... pas très plaisant)!

Le 17 février 2013 au matin je me rends donc au Parc Jean-Drapeau accompagné de Cinzia, avec une température autour de -13°C mais ressentie autour de -22°C. Enfin une vraie course d'hiver! Mauvaise surprise à l'arrivée par contre : 16$ pour stationner la voiture pour quelques heures à peine (!)... avoir su j'aurais été stationner près d'un métro. Mais bon, ce n'est pas la fin du monde, et j'étais là pour m'amuser.

Cet événement, comme l'année précédente, donne un beau sac sportif aux participants... super! Il y a de belles installations pour nous recevoir au complexe aquatique (casiers, douches, etc), même si c'est un peu étroit pour autant de participants. L'ambiance est superbe, ça me semble faire des lustres la dernière fois où j'ai fait une course... même si en réalité ça ne fait que 4 mois.

Le parcours n'a pas changé, il s'agît de trois boucles dans le Parc Jean-Drapeau passant par le Circuit Gilles Villeneuve. Dès le départ de la première boucle les participants ont pu s'apercevoir à quel point c'était glissant... il y avait pas mal de sel (sauf sur le circuit car ce n'est pas permis), mais il restait plusieurs endroits où la glace était quelque peu dangereuse.

La course s'est bien déroulée, fidèle à mon habitude j'ai pris quelques photos et je marchais en prenant verres d'eau et gatorade. D'ailleurs je dois dire que le gatorade était probablement le meilleur que j'ai eu, j'ignore c'était quoi exactement (je me suis demandé si ce n'était pas du Kool Aid!) mais ça goûtait la boisson aux raisins... j'avais l'impression de retomber en enfance à chaque gorgée!

Lorsqu'on passait devant le fleuve on ressentait de bons vents froids, j'ai entendu plusieurs participants mentionner qu'ils ont eu froid... honnêtement de mon côté j'ai plutôt eu chaud, car j'étais bien habillé et je m'étais entraîné dans des températures encore plus froides. Je crois avoir maintenu un rythme autour de 5m30/km pendant la majeure partie de la course, mais au dernier tour le lapin (marqueur) de 2h00 m'a rattrapé et j'ai alors décidé de pousser un peu plus fort, même si j'étais déjà pas mal au bout de mes forces... j'ai finalement terminé juste sous la barre des 2 heures (temps réel).

Les bénévoles pendant le parcours étaient sensationnels, c'est difficile de rester sur place dans un tel froid pendant toute une course, et plusieurs étaient vraiment motivants et nous encourageaient à fond... chapeau!! La médaille a eu un « makeover », elle est maintenant en forme de flocon avec l'intérieur qui tourne (comme le marathon d'Ottawa). Le brunch servi à la fin était vraiment super aussi, il y avait plein de salades de différents types, plusieurs variétés de sandwichs, fruits, etc. Superbe événement, je suis vraiment content d'y être allé après tout et surtout d'être de retour en « mode course ». Par contre je dois admettre avoir encore quelques douleurs au genou, ma blessure n'est probablement pas entièrement guérie alors je devrai faire attention et/ou consulter et/ou changer ma technique de course... ce sera à suivre!

Retour au blogue

3 4
5 6
7 8
9 10
11 12
13 14
15 16