Événement 35 - 4 mai 2013 - Défi ananas (Montréal) - 5 km - 38:03 (7:37 min/km)

En janvier une envie soudaine nous a pris, à Cinzia et à moi, de nous inscrire au Défi ananas de la Société de leucémie & lymphome du Canada. En gros il s'agit d'une course à obstacles de 5 km qui se fait en équipe (d'au moins 2), pendant laquelle nous devons en tout temps transporter un ananas que nous ne devons pas échapper. Le tout est entouré d'une ambiance festive hawaïenne, et évidemment le but ultime de la course est d'amasser des fonds pour la recherche sur les cancers du sang ainsi que pour le soutien aux patients atteints et à leurs familles.

Nous avons donc fait notre levée de fonds en vendant du chocolat Lamontagne, et nous avons partagé les profits entre cet événement et la Marche de l'eSPoir (pour la sclérose en plaques) que nous allions faire plus tard en mai. Suite à certaines circonstances, Cinzia n'a pas pu participer à l'événement et a donc plutôt décidé de venir nous encourager, mon ami Richard (qui a prit sa place) et moi... elle était également notre experte en déguisement!

C'est donc lors d'une belle journée chaude et ensoleillée de mai que nous nous sommes rendus au Stade Olympique, où l'événement avait lieu. Il y avait des départs tout au long de la journée, le nôtre était à 15:15 en après-midi. Dès notre arrivée nous pûmes constater l'ambiance festive qui y régnait; plein de gens déguisés, des gens qui buvaient ou mangeaient près du Tiki Bar, des sourires partout. Richard et moi avons enfilé nos jupes hawaïennes, nos colliers de fleurs, nos lunettes roses ainsi que nos couronnes bien décorées : quels looks nous avions!! Je dois toutefois admettre que l'espace du Parc Olympique semblait un peu grand pour le nombre de participants, il y avait de grands espaces et nous ne semblions donc pas très nombreux malgré le succès de l'événement... il faut dire que les départs étaient très dispersés et par conséquent plusieurs participants avaient finis et étaient partis depuis longtemps lorsque nous sommes arrivés!

Cinzia était accompagnée de Dawn (la copine à Richard) pendant que prenions le départ. La première épreuve était, plus tôt dans la journée, une escalade sur un module près du Stade Olympique... par contre suites à quelques problèmes celle-ci a dû être remplacée par trois aller-retours à la course d'environ 200 mètres chacun (j'estime grossièrement ici!). Ce qui était drôle c'est qu'il était possible d'éviter des aller-retours en chantant une chanson au surveillant bénévole, chose que plusieurs personnes ont faite... mais ce ne fut pas notre choix, à la déception de nos spectatrices! Non, nous avons préféré ajouter de la distance dans nos jambes plutôt que de dévoiler nos grands talents musicaux...

Le parcours nous faisait monter et descendre plusieurs escaliers et nous envoyait à différents endroits autour du Stade Olympique. Les obstacles n'étaient jamais très difficiles, car c'est une course qui se veut être accessible à tout le monde (incluant les non-sportifs). Il y avait d'ailleurs des personnes plus âgées et de toutes les formes qui se donnaient à fond, tout le monde semblait bien s'amuser.

Parmi les épreuves il fallait passer par-dessus des murs, courir dans des pneus (style armée), se lancer des anneaux et les attraper, passer sous des cordes, passer dans un module gonflé, grimper une échelle qui bouge et se vire de bord (un peu comme à La Ronde), monter et descendre des côtes (trail), et j'en passe.

Une fois passé le Stade Olympique il fallait se rendre en courant jusqu'au Stade Saputo, ce qui est quand même une bonne distance pour les non-coureurs... beaucoup de gens ont dû marcher cette partie. De notre côté nous avons pris quelques petites pauses de marche aussi, mais puisque l'équipe de cameraman nous suivait régulièrement on se donnait normalement à fond! C'était d'ailleurs très drôle dans ce coin car il y avait beaucoup de touristes qui étaient là pour visiter le Biodôme ou les autres attractions du coin, et qui n'avaient aucune idée du pourquoi nous courrions ainsi vêtus (et transportant un ananas que nous nous passions). Je crois que nous serons dans les photo-souvenirs de plus d'une personne. Après une belle grande côte, nous sommes entrés dans le Stade Saputo et avons fait le tour du stade (où sont les bancs), pour ensuite revenir vers notre point de départ.

Petit hic par contre, ce n'était pas toujours très clair où il fallait aller... nous avons failli manquer un obstacle sur le retour (des escaliers) car on ne l'avait pas initialement vu. En plus de parfois perdre un peu de temps aux obstacles car nous devions attendre que les autres équipes aient fini (même malgré les départs distancés), nous avons aussi perdu du temps vers le début du parcours pour trouver où il fallait aller car nous sommes partis dans la mauvaise direction plus d'une fois... il y avait normalement des indications assez claires (flèches), mais pas toujours!

C'est donc tout sourire que nous sommes revenus et avons traversé la ligne d'arrivée pour retrouver les femmes. Il y avait un bon repas gratuit qui nous attendait, un luau (peut-être pas aussi authentique qu'à Hawaii, mais c'était tout de même du porc!) ainsi que des consommations au Tiki Bar. Il y avait aussi un show avec un peu de danse hawaïenne et des discours parfois très touchants de gens expliquant ce que les fonds amassés permettent d'accomplir.

Nous avons eu beaucoup de plaisir et nous sommes contents d'avoir participé à cette levée de fonds, même si j'avais parfois l'impression que l'événement était censé être plus gros que ça (peut-être à cause des départs distancés et du grand site). Il faut dire que les participants ont amassé environ 80,000$, ce qui est une très bonne somme mais l'objectif était beaucoup plus élevé, soit 200,000$ (donc 40% a été atteint). Mais bon, je garde une expérience très positive de ma course et je lève mon chapeau à la LLS d'organiser toutes ces belles levées de fonds originales!!

Retour au blogue

1 2
3 4
5 6
7 8
9 10
11 12
13 14
15 16
17 18
19 20
21 22