Événement 39 - 31 mai 2014 - Demi-Marathon des Vignobles (Mont Yamaska) - 21.1 km - 1:53:01 (5:21 min/km)

Toujours dans la série des « courses gourmandes », après le Demi-Marathon des Érables c'est au tour du Demi-Marathon des Vignobles! J'aurai fait un autre voyage en France entre temps, cette fois-ci pour le plaisir, accompagné de mon épouse et de ma mère... vraiment un superbe voyage dans lequel nous avons découvert la Normandie (dont l'incroyable Mont-Saint-Michel). Évidemment ça implique que j'ai mangé comme un cochon pendant 8 jours, mais ça en valait largement la peine! :)

Une fois de retour à la routine habituelle (des vacances ça passe toujours trop vite!), c'est le retour à l'entraînement (et à la diète!). Je reprends assez facilement l'habitude de courir 2-3 fois 10 km par semaine, et la semaine précédent l'événement je cours un 17 km relaxe... pas de doute, je suis prêt!

Le départ se donne à Saint-Paul-d'Abbotsford (hein où ça??), c'est-à-dire un petit village en bordure du Mont Yamaska en Montérégie (pas loin de Granby). Cinzia décide de m'accompagner, question de découvrir un peu ce coin du Québec qui nous était inconnu... et met donc son alarme à 4:45 le samedi matin! Et oui, nous devons partir à 5:45 pour être là autour de 7:05 (en contournant les fermetures de route), car la course commence à 8:30 et je dois aller chercher mon dossard et ma puce. Ouf, les sacrifices qu'on fait pour aller se faire souffrir à la course... ;)

Nous sommes plutôt chanceux côté température, il fait autour de 12°C avec un mélange de soleil et de nuages, parfois un peu venteux, mais vraiment bien pour la course. Le village et les routes des environs sont charmants, il y a plusieurs vignobles et fermes dans le coin. Le stationnement est bien organisé (cinq stationnements selon d'où on arrive!) et le site l'est tout autant. Il y a beaucoup de bénévoles et de gens excités pour la course. À 8:00 nous avons l'occasion de voir la course de 1 km (ou 1000 mètres!) des enfants, qui sont toujours très expressifs et bien drôles à regarder. Peut-être suis-je drôle à voir courir aussi, qui sait? ;)

Une fois le départ lancé, nous nous dirigeons sur le rang de la montagne, qui longe le Mont Yamaska, et qui nous offre dès le départ les plus beaux kilomètres de l'événement. Nous voyons les fameux vignobles dont la course porte le nom, bien qu'évidemment à la fin mai ils sont plutôt petits! Le mont reste pas mal toujours en vue lors de la course, puisque nous y faisons le tour complet. Après la « route des vignobles », nous voyons (et sentons!) plusieurs fermes et/ou petites étables. C'est un coin bien tranquille, et plusieurs villageois sympathiques sortent de leur maison pour nous encourager.

Au niveau de ma course, je commence « relaxe » et accélère progressivement... une fois que je rattrape le lapin de 1h55 je décide de le garder en vue, mais selon ma montre il allait un brin plus vite que prévu! Je me pousse tout de même à garder ce rythme, même si c'était quelque peu au-dessus de ma zone de confort, et finalement je réussi à plutôt bien le tenir pendant toute la course (mais les petites pauses aux stations d'eau/X1 sont vraiment bienvenues!). Les derniers kilomètres se font sur une belle piste cyclable dans la forêt juste au sud du site d'accueil, avant de terminer au village.

Une fois la course finie (en 1h53, wow, mieux que je pensais!), le meilleur reste à venir : cet événement ne fait pas partie des « courses gourmandes » pour rien! Pour citer les organiseurs, le lunch d'après-course est très relevé : « un super wrap pommes, dindon et moutarde de Dijon (merci aux Éleveurs de volaille du Québec, au Triangle du Gourmet et à Abattoir Choquette pour leur collaboration), sera accompagné de plusieurs desserts : muffins fourrés à la confiture (Les Petits Péchés du Mont Yamaska/nathy.D), tartes aux pommes (Verger Johanne et Vincent et Le Relais de la Pomme), gaufres aux fraises (Les Artisans du Terroir), crème glacée à la bière (Laiterie Chagnon), compote de pommes (Coteau Rougemont), beignes aux pommes et sucre (La Goudrelle et Érablière Charbonneau) ».

Je dois d'ailleurs insister sur la tarte aux pommes que j'ai trouvé particulièrement bonne, mais encore davantage sur le superbe beigne aux pommes et sucre... wow! Le goût de la crème à l'intérieur m'a grandement rappelé les anciens beignes de Tim Hortons, ceux qui contenaient une espèce de crème fouettée à la vanille à l'intérieur, qui débordaient vers l'extérieur. C'était mes préférés, et j'ai trouvé que la crème de ce beigne goûtait exactement la même chose! Yum! Et évidemment tout ça c'est sans oublié les dégustations de vin.

Il y avait vraiment beaucoup de producteurs locaux sur le site d'arrivée, c'était une ambiance très festive et très bien organisée, et il y avait aussi des jeux gonflables pour les enfants. Je crois que de toutes les courses gourmandes auxquelles j'ai participé jusqu'à maintenant, c'était ma préférée... autant pour le beau parcours offert que pour l'organisation et le party d'après-course. Félicitations aux organisateurs!!

Retour au blogue

1 2
3 4
5 6
7 8
9 10
11 12
13 14
15 16
17 18
19 20