Événement 63 - 16 juillet 2021 - Course de la famille (Deux-Montagnes) - 3 km - 0:23:15 (7:45 min/km)

Tout parent peut affirmer que les enfants font davantage ce qu'ils voient que ce qu'on leur dit. « Monkey see, monkey do » est une phrase qui possède habituellement une connotation négative, mais je constate qu'elle s'applique également aux bonnes habitudes : ma fille Stella me voit régulièrement aller courir le matin, et elle aussi veut se dégourdir les jambes!

Depuis quelques années la ville de Deux-Montagnes organise une course familiale pour inciter sa population à l'activité physique, mais évidemment l'édition 2020 n'a pas pu avoir lieu à cause de la COVID-19. Avec l'arrivée des vaccins, la pandémie est davantage sous contrôle bien qu'il reste encore plusieurs restrictions. Pour l'occasion du centième anniversaire de la ville, ils ont trouvé un compromis : l'activité aura lieu, sauf que ce sera sous la formule « courrons ensemble, mais séparément ». On peut donc s'inscrire pour 300 m, 1 km, 5 km ou 10 km, et une fois l'activité complétée on contacte le service des loisirs de la ville pour obtenir la récompense.

Stella avait 4 lors lors de l'édition 2019, elle s'était contentée de 300 m. Deux années plus tard, c'est maintenant au tour du 1 km. Elle est folle de joie lorsqu'elle apprend que nous ferons la course ensemble, et nous allons nous entraîner à quelques reprises dans les semaines précédant l'événement.

Le parcours est laissé libre aux participants, et j'ai justement l'endroit idéal tout près de chez moi : un sentier de terre battue d'exactement 1 km derrière la polyvalente de Deux-Montagnes. C'est environ à 700 m de la maison donc nous marchons jusque là, un échauffement parfait avant la course. J'ai utilisé le logo de la course pour nous imprimer un beau dossard, question de rendre le tout plus officiel. J'ai même acheté du Gatorade, une denrée très rare par chez nous, bien qu'elle en raffole!

La petite est tellement fébrile et fière de courir avec son père, lorsque le départ retenti elle s'élance si rapidement que je dois lui rappeler qu'un kilomètre, c'est une longue distance! Mais je dois admettre qu'elle m'impressionne : nous faisons le tour complet de la piste sans broncher, avec une allure d'environ 7:26 min/km. En fait après la course nous buvons un peu d'eau, et elle me dit qu'elle aimerait continuer! C'est d'accord, nous partons pour un deuxième tour de piste... rebelotte, le trajet est complété sans trop de difficulté. Une autre gorgée d'eau et voilà qu'elle veut faire un troisième tour! C'est reparti encore une fois... cependant, la fatigue commence à s'installer. De petites pauses de marche s'imposent après la moitié de la piste, ses jambes lui font mal, sa limite est atteinte mais elle complète néanmoins le parcours.

Trois kilomètres plutôt qu'un, wow! Je la félicite de sa performance, et nous marchons jusqu'à la maison. Quelques jours plus tard nous recevons la récompense : une médaille ainsi qu'une bouteille d'eau pour souligner le centenaire de la ville. Bravo ma chouette!

Retour au blogue

1 2
3 4