Événement 69 - 10 juillet 2022 - Course de la famille (Deux-Montagnes) - 5 km - 0:43:56 (8:47 min/km)

La course de la famille de Deux-Montagnes est devenue une vraie tradition à la maison, il faut dire que c'est agréable de pouvoir profiter d'un tel événement local. L'année dernière celle-ci avait eu lieu de façon virtuelle, cette année nous pouvons profiter à nouveau du site au Parc Central. Lorsque j'en parle à Stella à la fin mai, elle insiste qu'elle veut faire une distance plus longue que l'année précédente. Les parcours offerts sont de 300 m (bouts de chou), 1 km, 5 km et 10 km. Nous étions inscrits au 1 km en 2021 mais avons réellement couru 3 km, je décide donc de lui faire confiance et de l'inscrire au 5 km.

Évidemment, ça prend un entraînement, et la petite est bien d'accord. Cependant la fin du printemps arrive, l'été avance, j'ai le terrain à m'occuper, elle a ses cours de natation, j'ai mes longues distances à compléter, nous allons voir des gens régulièrement, nous recevons de la visite, il y a le camp de jour, les fins de semaine sont occupées... nous trouvons (ou libérons) rarement du temps libre! C'est ma faute, mais au final on a été courir qu'une seule fois (Cinzia zéro)! Et de plus cette fois n'a pas été très concluante, nous avons complété un seul kilomètre pendant lequel nous avons fait trois pauses de marche. Il faut dire qu'elle était distraite par la partie de football qui avait lieu où nous courrions, mais l'entraînement était définitivement déficient.

Le jour J approchant à grands pas je lui dis qu'il serait plus sage de faire le 1 km cette année, mais elle ne veut rien entendre. Je ne crois pas qu'elle réalise vraiment la distance que ça représente, je lui répète à maintes reprises au fil des jours, mais elle est résolument décidée. Elle manquera même la fête d'un camarade de classe qui a lieu le même jour, elle tient réellement à sa course. Je lui annonce que si nous ne réussissons pas l'épreuve, nous n'obtiendrons pas de médailles... la seule concession que j'ai pu obtenir de sa part est : « d'accord, nous pouvons faire 4 km à la place »! Évidemment ce n'est pas possible, nous conservons le plan original.

Il faut quand même dire que nous marchons régulièrement avec Stella, notamment pour aller et revenir de l'école et du camp de jour. Nous avons même été à pied au vieux St-Eustache à quelques reprises, une distance d'environ 3 ou 4 km sans compter le retour. J'ai confiance en elle et me dis qu'au pire, on prendre davantage de pauses de marche pendant l'événement.

Le matin du 10 juillet elle a tellement hâte de se rendre à la course, pour passer le temps elle me dessine en train de courir, avec une médaille et un verre d'eau. Afin de la motiver et de l'encourager pendant l'épreuve, j'ai acheté une denrée qui est très rare à la maison : du Gatorade! L'excitation est à son comble!

Le site accueille quelques centaines de personnes, le 10 km est déjà bien entamé lorsque nous arrivons. La petite est d'ailleurs surprise d'apprendre qu'il y a une distance plus grande que la nôtre, elle aurait aimé faire le 10 km à la place (pas question)! L'ambiance est très festive, il y a des jeux gonflables pour l'après-course ainsi que plusieurs jeux de société géants pour s'amuser en attendant notre événement. Il y a une espèce de remorque servant à dispenser de l'eau, autant en fontaine que pour remplir les bouteilles, je trouve ça vraiment génial pour éviter le plastique. Nous profitons de la une belle animation du site, nous avons droit à une séance d'échauffement avec musique, et puis c'est parti!

On est positionné davantage vers le peloton de queue puisque Stella est dans les plus jeunes. Je lui ai donné un petit speech sur le fait que beaucoup de gens ont tendance à commencer trop vite et s'épuiser rapidement par la suite. Elle semble avoir bien compris le message, cependant elle est tellement fébrile qu'elle sautille au lieu de courir, sans compter ses bras qui volent dans toutes les directions. Je tente de lui parler de sa technique de course, mais Cinzia me ramène quelque peu à l'ordre... laissons-là donc s'amuser et profiter de son excitation!

Le parcours nous fait explorer quelques petites rues avoisinantes au parc, on en profite pour voir l'aménagement des terrains et beaucoup de fleurs. Un peu avant de compléter notre premier kilomètre nous faisons une petite marche pour boire une gorgée de Gatorade. Quelle bonne idée d'avoir acheté cette bouteille, l'effet est presque identique à la potion magique dans Astérix, ça la motive à fond! Du côté de Cinzia c'est la première fois qu'elle court depuis plusieurs années, elle n'a cependant aucun problème à maintenir le rythme. Elle apprécie la course, mais confirme qu'elle préfère de loin la marche rapide.

Après environ 2 km nous voyons deux hommes, probablement dans la trentaine, sur le bord de la route. Un des deux est en train de vomir dans la pelouse à l'extrémité d'un terrain. Puis il avance et répète à quelques reprises. Nous les dépassons et je vois qu'ils ont bel et bien des dossards de la course... au départ je ne croyais pas qu'ils en faisaient parti car ils ne semblaient pas porter de souliers de course. Bien étrange, ils ont peut-être commencé vraiment trop rapidement. Stella me fait part qu'elle n'aimerait pas que quelqu'un vienne vomir sur notre terrain... je suis bien d'accord!

Au fur et à mesure que la course avance, la fréquence des pauses de marche augmente. Évidemment le défi est plus grand que ce à quoi Stella s'attendait, mais elle reste forte, même si elle n'est pas certaine qu'il lui restera assez de force pour jouer dans les jeux gonflables par la suite. Il n'y a aucun marqueur de distance sur le parcours, je suis bien content d'avoir parti Strava (GPS), je peux ainsi connaître la distance restante et encourager la petite. Elle est bien fière lorsqu'elle atteint 4 km, c'est la première fois qu'elle court aussi longtemps!

À la toute fin du parcours on se regroupe afin de finir tous les trois ensemble, c'est quand même la course de la famille après tout! Nous recevons nos médailles, ainsi que du lait au chocolat et des petites collations. Nous profitons du BBQ organisé au profit de la maison des jeunes de Deux-Montagnes, hot-dogs et chips sont au rendez-vous! Le 1 km commence peu de temps après, on reconnait quelques personnes qui y participent. La majorité des gens de son âge font cette distance, je regarde la liste de participants par la suite et constate qu'à 7 ans, elle était en réalité la plus jeune participante! Il y avait un garçon de 8 ans, deux filles de 9 ans, un garçon de 10 ans, puis après c'était 11 ans et plus. Un canon à bulles est ajouté pour la fin du 1 km et du 300 m, au plus grand bonheur des petits. Finalement il reste tout plein d'énergie à Stella pour profiter des manèges gonflables et même du parc en après-midi... je ne suis aucunement surpris!

Retour au blogue

1 2
3 4
5 6
7 8
9 10
11 12
13 14
15